Skip to content

Composantes de la personnalité & transition de l’école au travail

20 avril 2009

ic-ecole-emploi

L’article de Valérie Cohen-Scali, « Le rôle des composantes de la personnalité dans le processus de transition de l’école au travail » a retenu notre attention. Vous pouvez le retrouver ICI (Inscription gratuite au site cairn.info et article gratuit).

Thème et hypothèse de l’article

Considérant le passage du monde de l’école au monde du travail comme contribuant à une réorganisation sociocognitive et identitaire des individus, cet article s’intéresse non pas à l’environnement de cette transition, mais à la personne, et fait l’hypothèse que certaines caractéristiques individuelles relativement stables peuvent participer à cette réorganisation.

Résultat de l’étude

L’étude décrite dans cet article fait ressortir un certain nombre de composantes de la personnalités comme particulièrement mobilisées dans le cas de transition réussies :

* L’énergie

* L’ouverture d’esprit

* La stabilité émotionnelle

« L’énergie reflète le dynamisme, le niveau d’activité des individus. Cette dimension pourrait induire l’optimisme ou le pessimisme associé à l’engagement dans la transition. La stabilité émotionnelle correspond à la capacité à mettre en œuvre des réponses adaptées face aux situations difficiles et pourrait intervenir dans la gestion du stress généré par la perspective de la transition. (…) Cette composante correspond à la capacité à mettre en œuvre des réponses adaptées face aux situations difficiles ou menaçantes. »

« L’ouverture d’esprit est une dimension traduisant la recherche de nouvelles expériences, de propension à explorer des milieux non familiers. Elle pourrait participer à l’élaboration des représentations du futur à moyen et plus long terme, perçu comme source de multiples explorations ou comme un ensemble plus limité de possibles. (…) La tendance à tenter de nouvelles expériences est prédictrice des capacités à négocier les changements de carrière. »

Cela nous fait penser que…

Ainsi, en plus des savoirs et compétences, des traits de caractères jouent un rôle important dans l’engagement dans cette transition de la formation vers l’emploi.

La question est alors pour les étudiants de savoir comment il est également possible de se préparer sur ce plan là.

Ici, ce qui relève de ce que l’on appelle la « vie étudiante » peut apparaître comme un point d’appui important. S’engager dans des projets collectifs, sortir d’un chemin trop univoque, aller au devant de milieux socio-culturels différents du sien, etc., peuvent être autant de moyens de tester et de renforcer sa personnalité.

Nous nous rappelons aussi, à la lecture de cet article, l’angle qui nous semble avoir été choisi par l’université de Limoges pour mobiliser ses étudiants dans une démarche d’anticipation active de leur insertion professionnelle: « Explorer tous les possibles » ! (Article sur ce sujet)

Partager et diffuser cet article :

Envoyer à un ami

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :