Skip to content

Discussion à Angers : l’Université pourrait beaucoup mieux valoriser pour elle-même les savoirs qu’elle élabore

8 février 2010

Nous avons souvent été frappés par la faiblesse des liens, des échanges, pouvant exister entre les services dédiés aux enjeux de l’anticipation de l’insertion professionnelle des étudiants, et les différents UFR, laboratoires, enseignants chercheurs, doctorants, développant des travaux qui pourraient éclairer ces enjeux, suggérer des méthodologies, proposer des pistes d’actions, imaginer des expérimentations, etc.

Depuis plusieurs mois que nous proposons via ce site et via des rencontres une forme très modeste de mutualisation d’analyses, de retours d’expériences, et de lectures d’ouvrages, d’articles et d’études diverses, nous sommes assez frappés de la confirmation de cet état de fait.

L’Université dispose en son sein propre d’une richesse remarquable d’études sociologiques, psychologiques, économiques, etc., qui pourraient trouver des impacts significatifs dans l’enrichissement et l’amélioration permanents des outils et services d’accompagnement des parcours étudiants vers le monde professionnel. Et de fait, cela semble n’être que très marginalement le cas.

Nos récents échanges avec les responsables de ces questions à l’université d’Angers nous font penser qu’une évolution est peut-être sur le point de s’esquisser. Les évolutions en cours au sein des universités quant aux outils, méthodes et moyens qui sont déployés pour accompagner ce parcours étudiant vers l’emploi, ont pour conséquence d’associer un nombre toujours croissant d’enseignants chercheurs.

Cette situation est propice à la naissance de liens et d’échanges nouveaux entre deux dimensions à ce jour assez ignorantes l’une de l’autre au sein des universités : la recherche d’une part, notamment dans le domaine des sciences humaines et sociales, et les actions d’accompagnement des étudiants vers l’emploi d’autre part.

Ceci nous fait penser que.

Nous redoublerons d’effort pour prendre du temps pour trouver des études et recherches universitaires pouvant enrichir les analyses et pratiques dans le champ de l’anticipation de l’insertion professionnelle.

De même, revenant ainsi à ce qui avait été le point de départ de notre projet alors que nous étions étudiants (au siècle dernier…), nous allons reprendre notre projet de valorisation des mémoires des étudiants de M1 et M2, en commençant par nous appliquer à nous-même cette pratique, en recherchant des étudiants dont les travaux interfèrent avec ces problématiques.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :