Skip to content

Étudiants stagiaires et innovation

20 décembre 2010

Dans son numéro double du 16 décembre 2010, le magazine l’Usine Nouvelle propose un cahier spécial sur « l’année technologique 2010 », comprenant notamment une série d’articles sur le thème de l’innovation. De plus, dans le dossier « Guide des bonnes pratiques » du magazine on peut lire un article intitulé « Et si vous utilisiez vraiment vos stagiaires ? ».

Le rapprochement de ces deux dossiers nous permet de faire écho à un propos que nous avions précédemment abordé dans la note Étudiants stagiaires et jeunes diplômés : un souffle de curiosité et une source d’apprentissage pour l’entreprise, si celle-ci ne se trompe pas d’objectifs.

Ce que nous disent les articles de l’Usine Nouvelle

Une interview d’Armand Hatchurel, directeur du centre de gestion scientifique Mines ParisTech pointe le fait que les entreprises qui réussissent à instaurer une dynamique d’innovation ne l’ont pas fait par « chance », sur la base de l’intuition géniale de tel ou tel collaborateur. Au contraire, ces entreprises ont su mettre en place des méthodes et des organisations propices à l’innovation.

Par ailleurs, une observation des bonnes pratiques d’un certain nombre d’entreprises met en évidence la place spécifique que celles-ci arrivent à donner aux étudiants stagiaires de sorte à nourrir les processus d’innovation, et cela dans tous les domaines. Qu’il s’agisse de l’accueil de stagiaires dans l’équipe RH d’Alcatel-Lucent, dans les services production, support de production ou bureau d’études de Latécoère, la présence de ces coéquipiers temporaires, à la culture différente, avec une approche parfois un peu théorique mais au regard non formaté par les habitudes de l’entreprise, produit des apports significatifs en évaluation des procédures et en innovation. Et au regard des témoignages, cela apparaît possible tout en se conformant aux objectifs et au cadre pédagogique des stages.

Ceci nous fait penser que

Ces analyses nous confirment dans l’idée que la manière d’intégrer des étudiants stagiaires et les types de missions qui peuvent leur être confiés, dans le stricte respect des objectifs pédagogiques des stages et des intérêts et projets des étudiants, peuvent être grandement améliorés.

Comme nous nous y employons depuis une petite dizaine d’années dans le cadre de notre accompagnement d’entreprises et d’employeurs pour l’identification de besoins dormants ou non satisfaits pouvant trouver tout ou partie de leur solution dans la mise en place d’un stage étudiant, nous pensons également que des marges de progrès très significatives existent, au bénéfice immédiat et à terme tant des étudiants que des entreprises, pour de meilleurs formes de coopération qui sont également porteuses d’une meilleure transition vers l’emploi des jeunes diplômés.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :